Accueil du site
Accueil / Les expositions d'hier / Henriette Gröll. Oeuvres de maturité
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Les expositions d'hier

Henriette Gröll. Oeuvres de maturité

L'exposition

Du 11 novembre 2006 au 21 mai 2007

 

 A l’occasion du centenaire de la naissance d’Henriette Gröll, le musée rend hommage à cette femme peintre du XXe siècle, amoureuse des arts et de la littérature, qui témoigna sa vie durant de son attachement pour ses racines iséroises.
Issue d’un milieu privilégié, la jeune Henriette découvre la peinture en observant les œuvres de sa grand-mère, Eugénie Gruyer, tandis que son père lui transmet son intérêt pour le dessin. Si son talent s’est affirmé très tôt, elle n’aura cesse de travailler le dessin et la peinture avec passion, produisant un nombre conséquent d’œuvres. Autodidacte, elle se forme en copiant au Louvre les tableaux des grands maîtres. Elle expose à cinq reprises dans la célèbre galerie de Katia Granoff à Paris, et participe à divers salons. 

 

Les huiles sur toile qu’elle nous laisse aujourd’hui se composent essentiellement de portraits, de commande ou de famille, et de natures mortes. Leur puissance expressive est attachée à un art consommé et audacieux de l’emploi de la couleur où se mêlent de multiples influences. Ses dessins à l’encre de Chine, de ses proches ou de natures mortes pris sur le vif, traduisent la spontanéité et la fraicheur de l’art de cette femme artiste. 

 

Henriette Gröll a partagé sa vie entre la maison familiale de la Grand’Vigne à Sassenage et Paris où elle s’installe en 1929 avec son mari Pierre Dalloz. Le couple connaîtra une vie mondaine, riche de rencontres et d’amitiés avec des artistes de tout bord, un temps interrompue par l’engagement de P. Dalloz dans la Résistance.
A travers un parcours d’œuvres originales, provenant de collections privées, l’exposition présente une sélection d’œuvres de maturité 32 huiles et 27 dessins, témoignant de l’épanouissement de l’art d’Henriette Gröll des années quarante jusqu’à la fin de sa vie.

Les publications

Henriette Gröll, le pinceau et la plume (1906-1996)

G. Dalloz et F. Roussier, Éditions Noésis, 2001, 202 pages, 38 euros.

 

Henriette Gröll (1906-1996)

Editions Égaminos, 2006, DVD de 29 minutes, 12 euros.

 

Henriette Gröll (1906-1966). Œuvres de maturité

Le petit journal de l’exposition. Éditions Musée de l’Ancien Évêché, Conseil général de l’Isère, 2006, 8 pages, illustrations couleurs. Gratuit.

 

Voir toutes les éditions du musée

 

 

visites commentées

Visites gratuites pour le public individuel
Dimanche 3 décembre 2006 à 15h30
Dimanches 7 janvier, 4 février, 4 mars, 1er avril et 6 mai 2007 à 15h30
Dans la limite des places disponibles

Visites pour le public groupe
Sur rendez-vous

 

Renseignements au 04 76 03 15 25

 

ateliers

Ateliers d’initiation et de pratiques artistiques. Pour les enfants de 8 à 12 ans

Mardi 13 février 2007 de 14h à 16h

Portrait haut en couleur

Après avoir découvert les portraits composés par Henriette Gröll, les enfants deviennent eux-mêmes portraitistes et coloristes à la manière de cet artiste. Mélange de couleurs pour dresser son autoportrait… 
Mardi 3 avril 2007 de 14h à 16h

De l’objet à la nature morte

Henriette Gröll a beaucoup travaillé la nature morte. Les enfants découvrent ce genre à part entière et la spécificité des œuvres de l’artiste où les couleurs éclatent, puis ils créent leur propre composition. Jeu de formes et de couleurs.          

Renseignements et inscription préalable au 04 76 03 15 25

Tarif : 3,80€ la séance

 

Partager cette page  

Traduction / Translation

  Accueil |

A faire au musée