Accueil du site
Accueil / Exposition permanente / Le Moyen Âge
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

L'Isère en histoire. Préhistoire > 20e siècle

Le Moyen Âge

Une principauté féodale, le Dauphiné

Le Moyen Âge (476 - 1492)

L'effondrement de l'Empire romain encourage l'émergence de royaumes barbares. Burgondes et Francs s'affrontent pour la domination des terres alpines à la bataille de Vézeronce, où le fils de Clovis perd la vie. Mais ni eux ni plus tard le royaume de Bourgogne ou le Saint Empire romain germanique n'empêchent l'émancipation de puissants propriétaires terriens qui assurent leur domination, depuis leur château, sur les communautés villageoises. Ce régime seigneurial basé sur la féodalité entraîne de nombreuses rivalités entre familles nobles : Sassenage, Alleman, Aynard... L'une d'entre elles, les comtes d'Albon, s'installe au 11e siècle à Grenoble et y concurrence le pouvoir de l'évêque. Surnommés les « dauphins », ils convertissent leur principauté du Dauphiné en un État fort et indépendant, en lutte contre la Savoie voisine. Ruiné, le dauphin Humbert II le vend au fils du roi de France en 1349.

Les mille ans du Moyen Âge sont marqués du sceau du christianisme. La religion est partout : en ville, comme à Grenoble avec le pouvoir de l'évêque en sa cathédrale, dans les campagnes couvertes d'un « blanc manteau d'églises », et jusque dans les monastères coupés du monde telle la Grande Chartreuse. L'émouvante sculpture romane s'inspire alors du culte de saints protecteurs (tel saint Roch, contre la peste) ou de la Vierge, comme à Bressieux.

Casque de Vézeronce ou de Clodomir
Cuivre doré, laiton, fer et cuir
Vers 524. Trouvé en 1879 dans une tourbière de vézeronce, Isère

Partager cette page  

Traduction / Translation

  Accueil |