Accueil du site
Accueil / Le musée a 20 ans! / Journée d’études : Le chantier du groupe évêché-cathédrale
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami

Journée d’études : Le chantier du groupe évêché-cathédrale (1989-1999)

Le groupe évêché-cathédrale de Grenoble : 20 ans après

Bilan d'une aventure patrimoniale

Petit rappel historique

C'est en 1987 que le Conseil Général de l'Isère décide d'acquérir l'ancien palais des évêques, occupé depuis 1907 par l'Université de Grenoble, en vue d'y installer un musée des artistes dauphinois et le Trésor de la cathédrale. À peine les travaux ont-ils commencé qu'un incendie détruit une partie du palais dans la nuit du 6 au 7 janvier 1989. Le chantier est arrêté.

Simultanément, en prévision de l'aménagement de la seconde ligne de tramway, des sondages archéologiques mis en œuvre sur le parvis de la cathédrale dévoilent des vestiges historiques divers puis les premières traces d'un baptistère du IVe siècle. La découverte est d'une telle importance que les travaux du tram sont stoppés et le trajet de la ligne B légèrement déplacé au profit de la création d'une crypte archéologique. De son côté, l'État dépose en avril 1990 la façade masque en ciment moulé de la cathédrale pour retrouver le clocher-porche roman.

Le nouveau projet d'aménagement de la place Notre-Dame est arrêté en janvier 1990 après de longues discussions et à l'issue d'un « référendum » organisé par la municipalité. Les travaux reprennent pour le musée, le baptistère et la façade de la cathédrale. Les retards s'accumulent au vu des désaccords entre les multiples acteurs du chantier : Ville, État, Département.

En juin 1996, les projets des artistes dauphinois et du Trésor sont abandonnés au profit de la mise en œuvre d'un musée consacré à l'histoire et au patrimoine de l'Isère.  Au terme de 10 ans de chantier et d'aléas,  le musée de l'Ancien Évêché est inauguré il y a juste vingt ans le 18 septembre 1998, le baptistère de Grenoble le 5 février 1999. Quelques mois plus tard, la restauration de la façade romane de la cathédrale Notre-Dame est achevée.

Les principaux acteurs de ce long chantier seront invités à témoigner de la façon dont il a été conduit et à commenter les choix qui ont été opérés par eux-mêmes ou par leurs autorités de tutelle. Tant sur le plan patrimonial (ce qui a été conservé et ce qui a été détruit) que sur le plan architectural (les aménagements contemporains) ou encore sur les choix faits en matière culturelle, à destination des publics qui fréquentent aujourd'hui ce site.

Journée d'échanges - vendredi 14 septembre 2018


ACCUEIL | Chapelle des évêques

8h45 | Accueil des participants autour d'un café

9h15 | De l'incendie du palais à la création du Musée de l'Ancien Évêché. Un chantier historique d'exception au coeur de Grenoble (1989-1999). Montage vidéo, 24 min, archives INA.

UN PROJET PATRIMONIAL ET CULTUREL D'ENVERGURE | Salle 20e


9h45 | Aymeric Perroy, directeur de la culture et du patrimoine, Département de l'Isère / Introduction

10h05 | Jean Guibal, directeur de la conservation du patrimoine de l'Isère (CPI), Conseil général de l'Isère* / Retour sur un chantier patrimonial d'exception

10h25 | Isabelle Lazier, conservatrice en chef du Musée de l'Ancien Évêché / La mise en oeuvre d'un projet culturel pour le musée

10h45 | Marianne Taillibert, chargée de la communication CPI / La communication d'un chantier de dix ans

11h05 | Réactions - questions

11h30 | Pause-café

11h50 | Dominique Chancel, architecte-historien CPI / Le projet sélectionné de rénovation du groupe cathédral

12h10 | Questions - réponses

12h30 | Déjeuner

14h00 | Franck Gabayet, assistant d'étude AFAN Rhône-Alpes / La découverte inattendue du baptistère de Grenoble

14h20 | Madeleine Helly, architecte Ville de Grenoble, maître d'œuvre du chantier du baptistère / Conserver les vestiges, souvenirs mêlés

14h40 | Alain de Montjoye, archéologue CPI / Les fouilles de l'ancien évêché, un patrimoine réinventé

15h00 | Jacques Scrittori, architecte d'intérieur, Patrick Charra, architecte DPLG / La délicate question de la réhabilitation du palais des évêques

15h20 | Pierre Jacquin, opérateur de travaux, coordinateur des entreprises / Aventures et mésaventures d'un chantier peu ordinaire

15h40 | Jacques Scrittori, Hervé Frumy
, graphiste / Mise en valeur des collections muséographiques et des vestiges archéologiques du palais : des choix radicaux

16h00 | Questions - réponses

CLÔTURE DE LA JOURNÉE . Chapelle des évêques


16h30 | Vingt ans d'expositions au Musée de l'Ancien Évêché. Petit florilège. Montage vidéo, 14 min, archives INA.


 

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles - Confimation de présence conseillée au 04 76 03 15 25

*Les qualités des intervenants sont celles aux dates du chantier.